© Copyright Tiphaine Roland, tous droits réservés. 

Du monde des objets au monde de la matière

Projet de diplôme de DSAA (Diplôme Supérieur d'Arts Appliqués) Design d'Illustration Scientifique (École Estienne, Paris) - Partie 1

Vulgarisation scientifique

Cet outil de médiation s’inscrit dans un cadre de pédagogie inversée en physique-chimie, et propose une nouvelle façon de transmettre les connaissances en situation scolaire. À destination des lycéens en Terminale Arts Appliqués, ce dispositif transdisciplinaire a pour principal objectif de faire le lien entre art et science, en mêlant à cet effet la physique des matériaux à des exemples tirés de la culture du design. Fruit d'un partenariat avec Jean-Pascal Mauvoisin, professeur de sciences physiques, l'outil éducatif se compose de deux supports complémentaires : une partie de bande dessinée et une web-série de trois vidéos didactiques, qui traitent de la partie du programme des Terminales STD2A portant sur les matériaux métalliques.

La Tour de 300 mètres

Au XIXe siècle, les progrès techniques accompagnant la révolution industrielle bouleversent la construction métallique, jusque-là marginale. Le métal s'invite peu à peu dans tous les types de construction. Dans un premier temps, ce sont les ponts, les gares et les bâtiments industriels qui sont investis par ce nouveau matériau, car le fer n'a pas encore acquis ses lettres de noblesse pour les bâtiments publics les plus prestigieux. Mais en France, en 1889, l'inauguration d'une tour de fer puddlé de 300 mètres de haut, réalisée pour l'Exposition universelle, marque le triomphe de l'architecture de fer.

Quelques cases de BD dédiées à la Dame de fer et à son créateur éponyme vous attendent ci-dessous.